Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quentin Tarantino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Quentin Tarantino le Jeu 8 Oct 2009 - 22:19


Qui est-il?
Quentin Tarantino est un réalisateur, scénariste, producteur et acteur américain, né le 27 mars 1963 à Knoxville, dans le Tennessee. Il s'est fait connaître dans les années 1990 en tant que réalisateur de films indépendants.


On le reconnaît pour sa narration postmoderne et non linéaire ainsi que pour ses scènes hautement esthétiques mais d'une violence extrême inspirées de films obscurs. Ayant reçu une formation d'acteur, il interprète fréquemment de petits rôles dans ses propres films. Par exemple, il joue le rôle de Mr. Brown dans Reservoir Dogs, Jimmie dans Pulp Fiction, ou encore celui de Warren, un tenancier de bar, dans Boulevard de la Mort.

Il a créé la société de production A Band Apart pour Pulp Fiction. Le nom de cette compagnie est un hommage au film Bande à part de Jean-Luc Godard. Le logo reprend quant à lui les personnages en costumes noirs de Reservoir Dogs.

Ses débuts
Un jour, Graig Hamann, employé du vidéo club, écrit, dès 1984, un premier scénario d'une trentaine de pages d’un film intitulé My Best Friend's Birthday. Avec Tarantino, ils réécrivent le script qui se développe en 80 pages. Ils dégotent ensuite un budget de cinq mille dollars et commencent à tourner en seize millimètres avec une caméra louée à Los Angeles le vendredi au prix d'une journée et tournant tout le week-end au point de s'en ruiner la santé ; il mit trois ans à mettre au point son film, il jugea le résultat final décevant mais, avec le recul, trouva que cela était une expérience enrichissante. Une partie du film a brûlé dans un incendie, le film reste inachevé.

Par la suite, Roger Avary lui propose un autre script, The Open Road. Tarantino le réécrit complètement et devient un long scénario composé de True Romance et Tueurs nés. À cette époque, il pensait les réaliser mais, par manque de budget, il décida de les vendre séparément pour une somme de trente mille dollars, la somme la plus basse imposée par le syndicat des scénaristes américains. True Romance sera réalisé en 1993 par Tony Scott et Tueurs nés sera réalisé en 1994 par Oliver Stone après l'avoir réérit)[3].

Déçu de ne pas avoir pu les réaliser, Tarantino décide d’écrire un nouveau script intitulé Reservoir Dogs. Au départ, il pensait réaliser un film en seize millimètres avec les employés du vidéo club. Néanmoins, il rencontre Lawrence Bender, un jeune producteur, qui accepte de financer son film. Harvey Keitel lit le scénario et accepte de jouer gratuitement[3], mais aussi d'en être le coproducteur. D’autres acteurs comme Tim Roth, Michael Madsen, ou Steve Buscemi sont recrutés. Tourné en 1991, le film sort en 1992. Le film marque les cinéphiles par son huis-clos ultra-violent. Présenté hors compétition au Festival de Cannes, le film fait sensation au Festival de Sundance[1] et au Festival de Cannes. Malgré tout, il passe inaperçu auprès du grand public.

Son Style
Féru de cinéma, Quentin Tarantino a créé un univers de violence extrême qui reste esthétique et fait de nombreuses références plus ou moins visibles au cinéma d'action de différents pays (en particulier, les films asiatiques de série B comme les films de sabre chinois). Empreint d'une grande culture cinématographique (fervent admirateur entre autres de Brian De Palma, Martin Scorsese et Howard Hawks), mais aussi employé dans un vidéo-club[3], Video Archives.

Tarantino porte une attention soutenue au choix des musiques qui soutiennent l'action ; les bandes-sons de Pulp Fiction et de Kill Bill ont ainsi remporté un grand succès en dehors du film.

Tarantino, chantre du Girl power, porte une grande admiration aux femmes qui semblent être sa principale source d'inspiration : « Dans la vie j'ai un grand respect pour les femmes. Je leur voue une admiration sans borne. (...) Les femmes ont bien plus de courage que les hommes. (...) Je fais en sorte que vous les chérissiez par mes yeux. Je construis l'intrigue de mes films autour d'elles pour magnifier leurs qualités et pour qu'elles donnent le meilleur d'elles-mêmes. (...) Je connais les femmes sur le bout des doigts. Ce qui me frappe chez elles, c'est leur franchise. Mais aussi leur façon très crue de parler sexe ». Ses actrices crèvent toujours l'écran et il a particulièrement aimé des actrices comme Pam Grier, Daryl Hannah, Uma Thurman et Rosario Dawson.

Tarantino est aussi un des plus célèbres représentants du fétichisme des pieds féminins, avec des allusions dans plusieurs de ses films (voir par exemple les gros plans sur les pieds nus d'Uma Thurman dans Kill Bill et Pulp Fiction ou sur ceux de Bridget Fonda dans Jackie Brown, la scène du drugstore dans Boulevard de la mort ou Christoph Waltz enlevant la chaussure de Diane Kruger dans Inglourious Basterds et le sommet de ce fétichisme dans Une nuit en enfer où il boit du whisky sur les pieds de Salma Hayek).

Tarantino a également dirigé la collection de DVD Rolling Thunder, qui disparut après avoir édité huit titres (dont Detroit 9000 et L'Au-delà). En octobre 2007, selon le Telegraph Co.uk et le vote des Britanniques, Quentin Tarantino arrive à la 100e place des « 100 génies vivants » de notre temps.

Ses Préférences
Derrière la caméra
Au fur et à mesure de sa carrière, Quentin Tarantino s'est entouré d'une équipe de collaborateurs qu'il retrouve à chaque nouveau film. Ainsi, le producteur Lawrence Bender a produit tous ses films (sauf Boulevard de la mort) et y a fait des petites apparitions, Sally Menke a monté tous ses films, Harvey et Bob Weinstein ont distribué et produit tous ses films, David Wasco a été le chef décorateur de presque tous ses films, ...
Devant la caméra
Pour les acteurs, Quentin Tarantino a également ses « habitués » : Samuel L. Jackson a joué dans Pulp Fiction, Jackie Brown et apparaît brièvement dans Kill Bill vol.2 et est le narrateur de la version originale d'Inglourious Basterds. Il avait même auditionné, sans succès, pour Reservoir Dogs ; Uma Thurman a joué dans Pulp Fiction et dans les 2 volets de Kill Bill ; Tim Roth, Harvey Keitel et Steve Buscemi ont joué dans Reservoir Dogs et Pulp Fiction ; Michael Madsen a joué dans Reservoir Dogs , les 2 Kill Bill et "Hell Ride" ; Michael Bowen a joué dans Jackie Brown puis Kill Bill vol.1.

Problèmes rencontrés
Spike Lee a vivement critiqué Tarantino pour l’utilisation d'expressions à connotation raciste dans ses films, particulièrement le mot nègre que l’on retrouve souvent dans True Romance, Pulp Fiction, Jackie Brown, Inglourious Basterds ou encore Reservoir Dogs. Dans une interview donnée au magazine américain Variety, Spike Lee déclare : « Je ne suis pas contre ce mot… et je l’utilise, mais Quentin est obsédé par ce mot. Que cherche-t-il ? À être considéré comme noir ? »

Samuel L. Jackson, qui fut dirigé par Lee (Jungle Fever) et Tarantino (Pulp Fiction, Jackie Brown), défend ce dernier. Pour la présentation de Jackie Brown au Festival international du film de Berlin, Jackson répond aux critiques de Spike Lee en déclarant : « Je ne pense pas que le mot soit offensant placé dans le contexte du film. Les artistes noirs pensent qu’ils sont les seuls autorisés à utiliser ce mot. Jackie Brown est un superbe film rendant hommage aux films de la Blaxploitation. C’est un bon film, chose que Spike n’a pas fait depuis quelques années. »

Tarantino a défendu son utilisation de ce mot, arguant que le public noir apprécie ses films inspirés de la blaxploitation qui éludent certaines de ses critiques, et qu’en fait, Jackie Brown était à l’origine fait pour un public noir.


" Et en prime je vous offre un joli fond d'écran que j'ai fait pour votre joli PC Smile "

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Quentin Tarantino le Mar 13 Oct 2009 - 19:25

Papillote

avatar
Foetus
Ah Quentin Tarantino !

Le maître du "tu ne t'y attendais pas" !
Chacun de ses films est une merveille cinématographique !
Je garde un grand souvenir de Boulevard de la Mort, et plus récemment Inglourious Basterds, qui nous souligne d'ailleurs un excellent acteur : Christoph Waltz, dans le rôle du colonel Hans Landa.
Je n'ai malheureusement pas pu voir Reservoir Dogs Crying or Very sad
Mais il est vrai que son style joue avec les standards du cinéma, en s'en jouant, et en jouant avec nous, spectateur attentif ! Razz

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum